Hommage aux récipiendaires d’un prix exceptionnel

SIEL 2022- Remise des Prix Ibn Battouta de Littérature de Voyage par le Centre Arabe de Littérature Géographique
DSC_0119
M. Mohamed Mehdi BENSAID (au milieu), Ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, entouré des gagnants des Prix Ibn Battouta. Salle Ribat Al Fath, SIEL 2022, Rabat.

 « Ibn Batouta n'a probablement pas visité Rabat lors de son long voyage qui a duré 27 ans, mais son prix l’a visité », a déclaré le Ministre Bensaid dans son mot d’ouverture. "

Dimanche 5 juin 2022, le Ministre de la Culture, de la Jeunesse et de la Communication, M. Mohamed Mehdi Bensaid, a remis, au Pavillon du Ministère, les prix Ibn Battouta pour la Littérature de Voyage aux heureux gagnants, décernés par le Centre Arabe de Littérature Géographique- Découverte des Horizons. Il s’agit en l’occurrence de Ammar Ali Hussain (Egypte), Aïssa Aouda Barhouma (Jordanie), Lina Huyan ElHassan (Syrie),

Hafid Qasim Saleh Sadiq (Yémen), Naima Al-Haousani (Émirats arabes unis), Youssef Waqas (Syrie),  Ahmed Said Najm (Palestine), Hadi Abdallah Al-Taie (Irak), Malik Deniz Ozdemir (Turquie), Ayman Hassan (Tunisie), Zahia Monsir (Algérie) et Ahmed Zakaria (Égypte). Du côté marocain, c’est Mohamed Ainak qui a été distingué.  La cérémonie de remise des prix de cette 20e édition s’est déroulée

dans le cadre du Salon International de l’Edition et du Livre (SIEL) qui se tient du 3 au 12 juin 2022 à Rabat, en marge d’une session animée par le critique Charaf Eddine Majdouline. Etaient présents lors de cette cérémonie le Directeur du Centre Arabe, le poète syrien Nouri Al-Jarrah, le Président du Comité du Jury, Abderrahmane Bsisso et le Directeur de l’institution arabe pour les études et l’édition, Mahir El Kayali. « Ibn Battouta n’a probablement pas visité Rabat lors de son long voyage qui a duré 27 ans, mais son prix l’a visité », a déclaré le Ministre Bensaid dans son mot d’ouverture. Nouri Al-Jarrah a souligné à cette occasion que les Prix Ibn Battouta de la Littérature de Voyage sont de retour à Rabat où «cette belle aventure littéraire » a commencé, du temps où la ville était la capitale de la culture arabe. Au nom des éditeurs, Khalid Naciri a rappelé que ce Prix porte le nom d'un symbole de la culture marocaine et son ouverture sur toutes les langues et tous les pays : Ibn Battouta.  « Ce prix est un pont entre le Maroc et l'Orient. Celui qui n'a pas visité le Maroc, il lui manque quelque chose. Le Maroc et l’Andalousie ont beaucoup contribué à la culture et à la littérature arabes », note Nouri Al-Jarrah. « Nous sommes très fiers que le Ministre Mohamed Mehdi Bensaid porte cet héritage en promettant d'encourager les gens à faire encore mieux», enchaîne Abderrahmane  Bsisso. In fine, le Ministre Bensaid a dit que ce jour restera à jamais gravé dans les mémoires et émis le souhaite de célébrer les œuvres connexes d'Ibn Battouta dans sa ville natale, Tanger, lors d'une journée d’envergure internationale.

DSC_0119
M. Mohamed Mehdi BENSAID (au milieu), Ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, entouré des gagnants des Prix Ibn Battouta. Salle Ribat Al Fath, SIEL 2022, Rabat.

 « Ibn Batouta n'a probablement pas visité Rabat lors de son long voyage qui a duré 27 ans, mais son prix l’a visité », a déclaré le Ministre Bensaid dans son mot d’ouverture. "

Dimanche 5 juin 2022, le Ministre de la Culture, de la Jeunesse et de la Communication, M. Mohamed Mehdi Bensaid, a remis, au Pavillon du Ministère, les prix Ibn Battouta pour la Littérature de Voyage aux heureux gagnants, décernés par le Centre Arabe de Littérature Géographique- Découverte des Horizons. Il s’agit en l’occurrence de Ammar Ali Hussain (Egypte), Aïssa Aouda Barhouma (Jordanie), Lina Huyan ElHassan (Syrie),

Hafid Qasim Saleh Sadiq (Yémen), Naima Al-Haousani (Émirats arabes unis), Youssef Waqas (Syrie),  Ahmed Said Najm (Palestine), Hadi Abdallah Al-Taie (Irak), Malik Deniz Ozdemir (Turquie), Ayman Hassan (Tunisie), Zahia Monsir (Algérie) et Ahmed Zakaria (Égypte). Du côté marocain, c’est Mohamed Ainak qui a été distingué.  La cérémonie de remise des prix de cette 20e édition s’est déroulée

dans le cadre du Salon International de l’Edition et du Livre (SIEL) qui se tient du 3 au 12 juin 2022 à Rabat, en marge d’une session animée par le critique Charaf Eddine Majdouline. Etaient présents lors de cette cérémonie le Directeur du Centre Arabe, le poète syrien Nouri Al-Jarrah, le Président du Comité du Jury, Abderrahmane Bsisso et le Directeur de l’institution arabe pour les études et l’édition, Mahir El Kayali. « Ibn Battouta n’a probablement pas visité Rabat lors de son long voyage qui a duré 27 ans, mais son prix l’a visité », a déclaré le Ministre Bensaid dans son mot d’ouverture. Nouri Al-Jarrah a souligné à cette occasion que les Prix Ibn Battouta de la Littérature de Voyage sont de retour à Rabat où «cette belle aventure littéraire » a commencé, du temps où la ville était la capitale de la culture arabe. Au nom des éditeurs, Khalid Naciri a rappelé que ce Prix porte le nom d'un symbole de la culture marocaine et son ouverture sur toutes les langues et tous les pays : Ibn Battouta.  « Ce prix est un pont entre le Maroc et l'Orient. Celui qui n'a pas visité le Maroc, il lui manque quelque chose. Le Maroc et l’Andalousie ont beaucoup contribué à la culture et à la littérature arabes », note Nouri Al-Jarrah. « Nous sommes très fiers que le Ministre Mohamed Mehdi Bensaid porte cet héritage en promettant d'encourager les gens à faire encore mieux», enchaîne Abderrahmane  Bsisso. In fine, le Ministre Bensaid a dit que ce jour restera à jamais gravé dans les mémoires et émis le souhaite de célébrer les œuvres connexes d'Ibn Battouta dans sa ville natale, Tanger, lors d'une journée d’envergure internationale.

Vidéo

Play Video